Actualités

10 millions de dollars pour Fifty, le eDoing se porte bien

Un deuxième tour de financement réussi, pour une startup qui pourrait changer la donne (dans la formation et ailleurs)  : Alexia Cordier (CEO, Fifty) insiste à juste titre sur l’enjeu majeur, pour les organisations, de se transformer en aidant les collaborateurs à modifier leurs comportements. Ce à quoi vise la plateforme de eDoing, et ce qu’ont parfaitement compris les nouveaux investisseurs.

À quels besoins répond le eDoing ?

Alexia Cordier : Les directions L&D comme les collaborateurs font face à un enjeu majeur dans la formation : seulement 12 % des connaissances acquises sont effectivement mises en pratique (source : Harvard Business Review). Les sciences comportementales l’ont d’ailleurs démontré : apprendre, même de manière engageante, ne signifie pas que l’on réussit à changer dans la vie réelle ! Fifty s’attaque donc directement au problème : comment développer de nouvelles habitudes dans son quotidien ? En combinant les travaux de deux prix Nobel sur les sciences comportementales (dont le « nudge ») à la technologie, le eDoing va favoriser et mesurer un changement pragmatique et source d’autonomie pour chacun.

Quels bénéfices pour les Directions formation des entreprises françaises ?

Alexia Cordier : Les directions L&D sont, quant à elles, pour la première fois en possession d’un indicateur de changement comportemental au niveau collectif : quelles sont les habitudes adoptées le plus facilement dans l’entreprise et l’inverse… Une vision claire de la fin (le changement) plutôt que du moyen (le temps de connexion sur la plateforme).

Pour découvrir l'article dans son intégralité, c'est >>>>ICI<<<<

Articles similaires